Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cicpa36.overblog.com

cicpa36.overblog.com

CitoyenNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport / Contact: cicpa36@voila.fr


NDDL : La commission de dialogue gonfle les prévisions d'emplois (Le Phare Ouest du 11.06.13)

Publié par CICPA36 / CitoyeNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport sur 13 Juin 2013, 00:35am

Catégories : #presse divers

 Slogan d'une manifestation anti-aéroport le 24 mars 2012 -  Anthony Fouchard

Slogan d'une manifestation anti-aéroport le 24 mars 2012 - Anthony Fouchard

L’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes ne va pas créer 200 emplois. C’était un argument imparable des partisans du projet. La compagnie Régional tient à ce que la vérité soit rétablie.

La contestation anti-aéroport s’était quelque peu calmée depuis le retrait des forces policières en mai dernier. Mais cette nouvelle polémique dévoilée par nos confrères de Rue89 pourrait bien remettre de l’huile sur le feu, ou du moins donner de nouveaux arguments aux opposants. Dans le rapport de la commission de dialogue (une instance formée par Jean-Marc Ayrault pour apaiser les esprits) on peut lire que l’installation de l’aéroport engendrera la création de 400 à 500 emplois sur le site même.

« La croissance prévue du trafic lors de la mise en service de Notre-Dame-des-Landes pourrait entraîner la création de 200 à 300 emplois supplémentaires […] L’installation d’une base de la compagnie Régional (filiale du groupe Air France) apporterait environ 200 emplois basés. »

C opie d'écran de la page 52 du rapport de la commission de dialogue

C opie d'écran de la page 52 du rapport de la commission de dialogue

Régional nie en bloc

La compagnie Régional dément formellement que son installation puisse créer des emplois. Plus encore, la directrice générale Martine Selezneff, explique que ces affirmations ont crée « l’émoi chez nos collaborateurs. Nous sommes en plein plan de départs volontaires avecTransform 2015. Il n’est pas question de développer l’emploi et nous n’avons aucune idée d’où sortent ces chiffres. Nous espérons vivement que cette erreur sera corrigée. »
Avertie par un courrier sans ambiguïtés, la commission de dialogue a choisi de ne pas donner suite, estimant que le rapport « étant remis, il était impossible de le modifier , » selon des propos rapporté par Rue89

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents