Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cicpa36.overblog.com

cicpa36.overblog.com

CitoyenNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport / Contact: cicpa36@voila.fr


NDDL : l’appel du paysan aux comités de soutien (Ouest france du 22.09.13)

Publié par CICPA36 / CitoyeNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport sur 23 Septembre 2013, 10:17am

Catégories : #presse divers

La tension est montée d’un cran à Notre-Dame-des-Landes, au nord-ouest de Nantes, où doit être transféré l’actuel aéroport nantais. En effet, l’Europe vient de renoncer à intervenir à ce stade du dossier, et le président du syndicat mixte d’aménagement, le socialiste Jacques Auxiette, évoque un démarrage des travaux à l’automne.

Les collectifs d’organisations paysannes Copain de Loire-Atlantique et de l’ouest ont été les premiers à avertir qu’ils ne laisseraient pas faire. « Nous nous opposerons fermement à tout début de travaux quels qu’ils soient, tant que n’auront pas été étudiées toutes les solutions alternatives proposées par les opposants et les commissions nommées par l’Etat et tant que les procédures juridiques n’auront pas été épuisées ».

C’est au tour d’une figure historique des luttes paysannes en Loire-Atlantique, et de la lutte anti-aéroport, de réagir. Paysan retraité, Michel Tarin a été contraint par la maladie de quitter le terrain. Aujourd’hui, il s’exprime dans une lettre ouverte très relayée sur les réseaux sociaux.

« J’irai avec mon bâton (avec les forces qui me restent et dans la non-violence !) sur le terrain et nous le défendrons mètre carré par mètre carré ! Je n’utiliserai pas mon bâton pour cogner sur les forces de police mais, comme lorsque les copains du Larzac montaient à Paris, nous ferons résonner le chant de nos bâtons sur les terres de la ZAD pour les protéger du saccage programmé », écrit ainsi Michel Tarin, après avoir réaffirmé sa conviction que l’aéroport ne se fera pas.

« J’en appelle à tous les comités de soutien de France et de Navarre ! Tenez-vous prêts à revenir cet hiver à Notre Dame des Landes ou à occuper les centres de décision politique là où vous êtes ! Ensemble, comme nous l’avons déjà démontré par nos actions et nos rassemblements, nous allons, non seulement arrêter ce projet d’un autre temps mais aussi et surtout, faire prendre conscience qu’un autre développement et un autre monde sont possibles !

S’adressant aux porteurs du projet, il leur lance : « Chiche ! Revenez essayer de vider la zone ! »

  Michel Tarin, lors de sa grève de la faim de 28 jours, au printemps 2012.  Frédéric Girou

Michel Tarin, lors de sa grève de la faim de 28 jours, au printemps 2012. Frédéric Girou

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents