Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cicpa36.overblog.com

cicpa36.overblog.com

CitoyenNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport / Contact: cicpa36@voila.fr


NDDL : La procédure de déplacement des espèces relancée (le phare Ouest, du 11.10.13)

Publié par CICPA36 / CitoyeNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport sur 12 Octobre 2013, 08:43am

Catégories : #presse divers

© Anthony Fouchard

© Anthony Fouchard

La préfecture de Loire-Atlantique a lancé, lundi dernier, la procédure de consultation quant au déplacement des espèces animales et végétales à Notre-Dame-Des-Landes. Une mesure prise dans un relatif anonymat, qui relance les craintes de voir les forces de l’ordre réinvestir les lieux à l’automne.

Le dossier de « dérogation espèces protégées dans le cadre du futur aéroport du grand ouest et de sa desserte routière », a été mis en ligne le 7 octobre. Il est librement consultable sur internet et en préfecture, dans un délai réduit de trois semaines. Soit jusqu’au 28 octobre. Un délai relativement court au vu de la pléthore de document a analyser. (Plus d’une trentaine de PDF sont disponibles en téléchargement, soit plusieurs milliers de pages).

La démarche étonne, car les autorités invoquent la loi sur les espèces protégées alors que les problèmes relatifs à la loi sur l’eau, relevés par la commission de dialogue il y a quelques mois, ne sont pas réglés. Si le processus juridique de la dérogation va à son terme, les autorités pourraient alors déplacer les espèces protégées. Mais cela irait à l’encontre des engagements pris avec les associations d’opposants et des décisions prises par la fameuse commission de dialogue

La desserte routière déclarée d’utilité publique

Autre fait, passé inaperçu et relevé par nos confrères du site Reporterre, le préfet de Loire-Atlantique a signé un arrêté le 5 août dernier en déclarant d’utilité publique le projet d’aménagement des voiries autour de Notre Dame des Landes. Il s’agit ni plus ni moins de la dessert routière qui mènera à l’aéroport si tant en qu’il se concrétise. EELV Pays de Loire, rejoint par l’ACIPA et le CéDpa, ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Nantes, ce lundi 7 octobre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents